Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 20:02

~Bonjour, Depuis quelques temps j'investis en pièces d'or et pièces d'argent. En général, je choisis des Napoléons 20 et des vera silver. Pourquoi cet investissement en or alors que je possède de nombreuses assurances vie, ce qui me permet au passage de pouvoir suivre les propositions de John. J'y vois plusieurs raisons. 1) Un souci de diversification au niveau du patrimoine. 2) L'or physique est un bien tangible c'est-à-dire que l'on ne pourra pas me le confisquer si tout tournait mal au contraire des assurances vie et des comptes qui peuvent être bloqués. L'or physique me semble être une protection en temps de crise. 3) L'or est beaucoup descendu en fonction de manipulations et l'heure me semble propice pour investir sur le métal jaune pour ceux qui ne sont pas pressés. Il a perdu à peu près 40 % depuis son plus haut et à mon avis il est possible de commencer à acheter quelques pièces. A ce sujet, j'ai choisi des Napoléons 20 car ce sont des pièces très demandées et il est donc possible d'en acheter et d'en vendre très facilement. Au plaisir de lire vos éventuelles remarques

Repost 0
Publié par CHOPINAS
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 23:18

Bonjour,

Suite au warning de John, je me suis permis une petite analyse technique.

Avant de commencer, comme le dit John sur son site, cette analyse ne constitue aucunement un conseil d’achat ou de vente sur Genfit. Je n’ai pas de diplôme me permettant de conseiller quoi que se soit en bourse. Vous êtes donc maitre de vos investissements.

Ce qui me plait :

- En hebdo :

o Il semble que nous venons de casser le haut d’un canal ascendant (objectif autour des 100euro)

o Les indicateurs techniques sont bien orientés (rsi notamment).

o On vient de faire un T4 (4 ième cloture au-dessus de la bollinger supérieure). Si la hausse est saine, nous devrions revenir la chercher la semaine prochaine (autour des 69 euro).

o Nous sommes sur les plus hauts jamais atteint.

- En journalier :

o On a assisté à un pull-back sur le canal hebdo récemment

o Les volumes semblent vouloir repartir à la hausse.

Ce qui me déplait :

- En hebdo :

o Les volumes sont de plus en plus faible à chaque hausse (mais le prix des de plus en plus fort, on a à peu près le même flux financier).

- En journalier :

o Le rsi est rarement resté si haut si longtemps. Peut-être va-t-on assister à une correction baissière de court terme.

Conclusion : Mon scénario pour les semaines qui viennent serait un ralliement des 100 euro, puis une consolidation pour revenir chercher le haut de l’ancien canal haussier. A moins d’un regain de volume, je crains que cette hausse soit la dernière.

Julien: Genfit : La fête est-elle finie ?
Repost 0
Publié par Julien
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 10:24

Dans une optique long terme investir en bourse est plus simple que beaucoup ne le pensent.

Le principal point négatif aujourd’hui est que l’on ne peut pas ouvrir son journal, allumer sa radio, regarder sa télévision sans lire, entendre ou voir de mauvaises nouvelles au sujet des marchés financiers. Tous diffusent de la peur. Et la peur fait vendre. Imaginez qu’un journaliste mette en Une d’un journal financier: «RAS, tout va bien!», aucune raison de le lire.

L’économie est faite de catastrophes financières: la crise US de 1929, le crash de 1987, les attaques du 11 septembre, les subprimes aux USA, la chute de Lehman Brother, la faillite de la Grèce, la crise bancaire de Chypre, etc etc…A chaque fois l’économie a été impactée mais elle s’est reprise tout aussi bien.

D’aussi loin que nous puissions nous rappeler, avons-nous réellement connu une époque où tout allait bien?

Une crise survient, c'est l'affolement, la désorientation voire même la panique. Il se produit des catastrophes, des gens finissent à la rue, des entreprises déposent le bilan, des scandales éclatent, il peut même y avoir des morts, par millions. Et le temps s’écoule, inexorablement. Puis on s'adapte. De nouveaux modes de fonctionnement apparaissent, de nouvelles habitudes naissent et entraînent de nouvelles idées, des marchés émergent avec son lot de nouvelles industries. Un modèle nouveau se dégage lentement du chaos...et la vie continue.

Sur une perspective de plus ou moins 20 ans, toutes ces catastrophes n’influencent pas énormément le cours de l’histoire financière. Il est très important de se recadrer dans le temps et de définir son profil d’investisseur. D’une manière générale, plus on vieillit moins on prend de risques.

Il est courant d’utiliser la règle de 100 pour connaître sa proportion d’exposition aux actions, 100 - votre âge = votre part investi en actions.

Par exemple, une personne de 30 ans s’exposera à hauteur de 70% en actions, les 30% restant iront sur du monétaire et/ou des obligations. Une personne de 50 ans investira moins (en pourcentage de son capital) en actions qu’une personne plus jeune.

La logique est toute simple : au fur et à mesure que vous vieillissez, vous aurez évidemment moins de temps pour récupérer d’une crise boursière importante alors qu’une personne de 30 ans aura devant elle plusieurs décennies comme perspective d’investissement.

Investir en bourse requiert certaines qualités, il faut être patient, rigoureux, humble et surtout, constant.

Repost 0
Publié par Pavdu69
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 19:03

~Bonjour à tous,

Comme je l'ai déjà dit, je suis venu sur le site de John pour tenter de lever la malédiction qui me pousse à dilapider irrémédiablement en investissements hasardeux les économies que ma remarquable femme s'évertue à mettre laborieusement de côté depuis tant d'années.

J'ai décidé de commencer par le PEA, qui végète depuis quelques mois, depuis que j'en ai vendu les supports après une nouvelle perte abyssale qui m'avait fait jurer que je ne toucherai jamais plus à ces outils de perdition. Ce PEA, donc, représente environ dix pour cent de mon patrimoine, lequel n'est plus constitué actuellement que de livrets et autres assurances vie.

L'investissement est réel et non pas virtuel, ce qui permet d'ajouter une composante psychologique qui pimentera l'ensemble.

J'ai décidé de suivre autant que faire se peut les mouvements de l'algo. J'ai donc divisé en cinq le montant total de mon PEA, et j'ai choisi les supports de l'algo, sauf un, Ipsen, car je pressentai un lâchage imminent qui s'est produit effectivement la semaine dernière. Je précise que choisir les supports de John ne présente pas de difficulté dans le cas du PEA, car vous devriez en trouver toute la panoplie dans toutes les bonnes épiceries.

L'algo ayant choisi une bio pour la relève, j'en fis de même (ah ah), bien qu'ayant à l'égard des bios les mêmes réticences que celles invoquées par John dans une de ses récentes interventions. Ce qui amène en passant une remarque à l'adresse de notre hôte: Pourquoi choisir des supports tels que Genfit, si vous nous conseillez de les éviter ?

Donc voilà mon PEA investi intégralement depuis deux semaines avec les supports choisis par l'algo. Jusqu'ici tout va bien, et même mieux que bien pour trois d'entre elles. Ingenico reste à la traîne mais je constate qu'elle est assez loin derrière les autres dans le palmarès du site.

J'ai mis des stops loss en tentant d'imiter ceux de John. Je dis "tenté" parcequ'il me semble me souvenir qu'ils évoluaient avec le temps. Si c'est le cas, vous serait-il possible, John, de mettre à jour le stop sur la page des supports ? Comme le dit John dans son mode d'emploi, "suivre les positions de l'algo est plus difficile qu'il n'y parait". Personnellement,je pense que le plus gros problème vient de ce que le site n'est renouvelé que le week-end, car:

- En cas de krach un lundi, vous ne pourrez effectuer vos arbitrages que le lundi suivant, avec une semaine de retard sur l'algo. Il faut donc impérativement placer des stops loss pour limiter la casse.

- Parfois, l'algo solde ses positions sans pour autant que les stops aient cédé, en cas de retournement de marché. Je ne vois pas de solution à ce cas de figure.

- Autre problème, même cause: l'algo change de cheval parcequ'il est fatigué (le cheval, pas l'algo). Remède (d'algo, pas de cheval): aucun, car il ne nous est pas possible de connaitre à l'avance le nouveau classement. Il m'a semblé que certaines actions pouvaient perdre très vite leur bonne place dans la liste. Dans le pire des cas, si c'est à cause d'une brutale chute du cours, le stop servira encore de protection.

- Par ailleurs, comment peut-on savoir, après une vente sur stop, s'il faut racheter ou pas ? Car en vérité, je vous le dis, les voies de l'algo sont plus impénétrables que celles d'une vestale, comme me le faisait si justement remarquer un gars qui venait de souscrire un contrat DSK. Tenez, un exemple, pris sur la page des opérations: le 15 avril 2014, Genfit est vendu sur stop, alors même que le marché est haussier. Le marché ne changera de tendance, d'après le site, que le 9 juillet. A l'inverse, le 14 décembre 2011, dans un marché neutre, Maurel, qui vient de tomber sur stop, est aussitôt remplacé par Zodiac. Allez comprendre! Donc, là encore, nous aurons un décalage éventuel, mais dans le sens de l'achat, ce qui devrait avoir peu d'incidence.

Pour résumer, je dirai qu'il me semble impossible à l'heure actuelle de copier avec exactitude les mouvements de l'algo, mais que nous devrions toutefois nous en sortir, à condition de placer impérativement des stops.

Je profite également de l'occasion pour demander à John si l'envoi automatisé d'un mail à tous les membres en cas d'alerte serait envisageable ?

Je vous tiendrai au courant de l'évolution de cet essai en grandeur nature. Je vais me pencher aussi sur le cas de l'assurance-vie, qui me pose un problème supplémentaires: celui du choix des supports alternatifs quand nous ne disposons pas de ceux proposés par le site. Car si il est facile de trouver un élément de même catégorie, il me parait moins évident de faire le tri entre des sicavs aux performances parfois très inégales. John pourrait-il nous éclairer sur ce point ? Je serais heureux de connaitre vos sentiments.

En attendant, je vous souhaite à tous bonne fortune et bon vent !

Repost 0
Publié par Jacques
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 21:20

Bonjour

depuis peu, l'algo est entré sur GENFIT, en raison de son momentum.

je ne vous recommande pas de l'imiter, sauf si vous avez fait une étude personnelle sur ce titre.

En effet il s'agit d'une biotech, très volatile, et très chère selon ses fondamentaux. Il suffirait d'un nouvelle un peu décevante pour que le titre perde 20% en une journée, ou davantage.

le côté billet de loterie des biotech me fait les éviter.

pour gagner sur ce secteur, et éviter les gros loupés, il faut devenir spécialiste du secteur.

cordialement

Repost 0
Publié par John
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 19:36

Lorsque j'ai eu besoin d'argent j'ai voulu vendre une partie de mes fonds euros de 3 AV.

Résultat : 2 à 3 semaines d'attente après avoir rempli un formulaire de 4 pages, et comme il s'agissait d'un achat immobilier mon notaire à du envoyer un mail fournissant le détail de cet achat, ce qui a retardé d'une semaine supplémentaire le transfert des fonds.

Il est normal que l'on souhaite avoir une épargne de précaution. Dans le passé je disposais d'un livret A à la caisse d'épargne et du livret bleu du crédit mutuel. Lorsque j'ai fait cet achat immobilier j'ai donc du perdre à chaque fois 2 heures pour solder mes livrets et faire transférer les montants. Pour gagner combien ?

A supposer que mon solde annuel moyen est de 15.000 €, je gagnerai 150 €. Après avoir soldé mes livrets j'ai demandé à ma banque si je replaçais des fonds ce qu'il en adviendrait si j'en avais besoin.

Réponse : par Internet vos fonds sont transférés sans frais de votre livret A à votre compte en 24 heures ouvrables, et mon solde annuel moyen me rapporterait la même chose que dans le cas précédent.

Si je place cet argent dans une AV en renforçant, par exemple, ma ligne de fonds euros, le gain brut pourrait être théoriquement de 3% en 2015. Mais l'AV me prélève 0,6% et le fisc 15% des 3% de revenu, soit 0,45%. Mon revenu net sera donc proche de 2%, soit 2 fois plus que le livret A de ma banque, mais avec une souplesse bien moindre.

Avec une gestion plus fine puisque faite par internet dans un court laps de temps je peux sans doute mieux piloter mon épargne et gagner presque autant sans stress.

Cordialement

Repost 0
Publié par Wolfgang
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 22:18

'jour msieurs dames

J'aimerais découvrir le très universellement connu "algorithme de John", aussi je me lance dans la littérature.

Je suis un investisseur du type équilibré à dynamique, en gros, des ucs, et des placements garantis/sécuritaires.

On s'intéressera ici à la partie garanti/sécuritaire, très patrimoniale, avec volatilité proche de zéro. Fonds euros bien sûr, avec une préférence pour suravenir opportunités et spirica allocation long terme. Tout ça est garanti.

Mais...Si la Grèce arrive à faire défaut sur tout ou partie de sa dette, ça fera boule de neige sur l'Europe du sud et je préfère ne pas imaginer ce que deviendront nos obligations souveraines, même garanties. Donc, j'ai perdu ma relative confiance dans les fonds euros en obligations pures, qui de plus ont des rendements à 3,2 max et devraient encore baisser. Dans ces conditions, il me paraît opportun de diversifier ce type de placements.

Qu'est ce qu'on a d'autre. Un peu de forêts et de FCPI/FIP pour défiscaliser, de l'or, et de l'immobilier. L'or je n'en parlerai pas je ne connais pas assez.

L'immobilier... Un produit qui rapporte en brut et en direct aujourd'hui entre 4 et 6%, environ 3% après avoir payé ses charges propriétaire, et on donnera généreusement la moitié de ce qui reste aux impôts, il nous reste quoi... pas grand-chose. Par facilité j'ai pris de la pierre papier en direct, mais vu l'imposition ça n'est pas très attirant.

Alors je teste pour vous la scpi sur contrat d'assurance vie. Par comparaison aux fonds euros immobilier (spirica alt et suravenir opportunités), la scpi ne vaudra le coup que si elle nous rapporte au moins 0.5 de plus, car il faudra amortir les frais d'entrée (6% en général), les frais de gestion, et le risque. Donc, exit les contrats avec fg élevés, ou qui ne reversent pas le dividende en totalité, car la scpi ne sera pas concurrentielle avec le fonds euros immo. En gros, il reste un contrat, celui de Spirica, distribué par plusieurs courtiers.

L'offre scpi y est consistante, les frais de gestion sont à 0,5, et le dividende est reversé à 100%. En gros, sur un rendement de 5,2 il nous restera 4,7 après les fg et 3,9 après csg/crds. Enlevez 0,6% par an pendant 10 ans pour l'amortissement des frais d'entrée. Après, les scpi prenaient de la valeur (vl) lorsque l'immobilier montait, ce qui n'est plus trop le cas aujourd'hui. On sera contents si elles ne bougent pas, et on dit merci à celles qui arrivent à servir de la pv comme Elysées Pierre, en augmentation de 7,6% en décembre dernier.

Alors les points faibles c'est l'avenir de l'immobilier, et celui de certaines scpi. On a sur le marché beaucoup de scpi de bureaux construits depuis quelques années, avec un taux de vacance record. L'impact peut être fort sur le rendement, et sur la vl si on maintient le rendement en baissant la vl.

Après, le fameux Krack immobilier...Bon, j'y crois de la façon dont il se présente aujourd'hui : une quasi stagnation des prix pendant encore une dizaine d'années, de toute façon, plus cher, on n'aurait quasi plus personne à l'achat. Ca ne bouge plus, voire ça descend doucement, depuis 2007/2008 (à part Paris).

Mon expérience : J'ai 6 lignes prises progressivement depuis l'ouverture septembre 2013. J'ai axé mes choix sur des rendements réguliers, supérieurs à 5% annuels. Mes lignes : Pfo2, immofonds 4, Primopierre, Fructipierre, Rivoli avenir patrimoine et Elysées Pierre, toutes à parts égales sauf pfo2 le double des autres. Les investissements se sont étalés entre septembre 2013 et mi 2014. Dernier investissement : Elysées Pierre.

- Sur 2014 aucune vl de mes scpi n'a bougé (ouf je craignais la baisse), sauf Elysées Pierre qui a pris 7,6% en décembre... (pourquoi j'en ai pas pris plus grr)

- Le rendement servi a été comme prévu, aux environs de 5,2.

Ce sont des contrats où j'ai panaché fonds euro allocation lt et scpi (un contrat 60% alt 40% scpi et l'autre presque 100% scpi). J'avais à amortir mes 6% d'entrée dans les scpi, mes contrats sont donc repassés positifs fin janvier avec le versement des rendements fonds euros, des dividendes scpi, et la jolie pv Elysées Pierre. Les deux contrats affichent entre 2 et 3% de pv globale.

A vot'service.

Repost 0
Publié par Thartopom
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 10:53

Bonjour à tous,

Je suis tout nouveau dans ce blog, que je trouve particulièrement intéressant en vu des articles postés. Afin de participer au partage des informations sur ce blog, je souhaiterai partager avec vous quelques conseils relatifs au trading. Après avoir lu plusieurs témoignages sur internet, complété par mes 5 d’expérience en trading (PEA, CTO & assurance vie), je vous mets ici les quelques conseils ou plutôt les erreurs à éviter, qui m’ont marqué jusqu’à ce jour.

1. Ne jamais trader pour prouver: Faire du trading pour prouver aux autres que nous sommes capable de…est une des premières erreurs à éviter. On ne trade pas pour prouver des choses. Nous ne devons jamais trader dans l’optique de montrer que nous sommes plus intelligents que les autres ou que nous sommes des super-héros !

2. Savoir se contrôler: Le trading nous confronte à des sentiments inconfortables. Frustration, revanche, incompréhension devant l'incompréhensible, vie, survie… En général, le sentiment de frustration est quasi-présent: on coupe une perte au mauvais moment, on coupe un gain juste avant que le marché reparte dans notre sens. En effet, certains psychologues affirment que les trading de chacun de nous sont fortement corrélée à notre personnalité, notre psychologie. Notre résultat ne nous dit pas si nous sommes des gens biens ou bons, seulement combien nous devrons travailler notre approche et manière de faire. Il est donc nécessaire de se connaître tel que nous sommes réellement (et travailler ses défauts) plutôt que de s'ignorer, ou ( pire) d'espérer être quelqu'un d'autre

3. Trader en ayant l’idée que nous allons faire fortune: Nous devons toujours rester humble dans notre projection future et dans nos espérances de gain lors de nos trades. Penser que nous allons commencer à trader et devenir rentier dans 2ans est une erreur fatale, qui pousse souvent le trader débutant à prendre des risques illimités…qui finissent souvent par des pertes colossales.

4. Les livres: Je rajouterai un conseil personnel pour les traders débutants: Lire des livres c’est très bien, mais pratiquer c’est mieux! En effet, nous trouvons énormément d’informations sur les livres de trading. Ces informations sont des outils nécessaires et intéressants pour débouter en bourse. Néanmoins, tant que nous n’avons pas commencé à trader en réel, nous n’arrivons pas à sentir l’effet et l’adrénaline de la bourse (qui nécessite de l’auto-contrôle).

N’hésitez pas à partager vos expériences, et de compléter ce post avec d’autres conseils que vous considérez importants pour les nouveaux débutants en bourse. Au plaisir de vous lire.

Repost 0
Publié par Badr
commenter cet article
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 19:19

Bonjour à tous,

Je suis un jeune investisseur de 35 ans, je travaille à Toulouse où je suis ingénieur.

Après m'être intéressé à l'immobilier et aux actions, obligations (approche buy & hold), je voudrais optimiser une partie de mon épargne en testant au réel l'approche 'Momentum'.

Le concept me plait, je pense choisir 10 ETF et effectuer un arbitrage tous les mois, le tout sur une assurance vie.

Je suis novice en la matière et je compte sur le forum pour en apprendre plus sur cette approche qui m'intrigue.

Première étape de mon apprentissage : Je suis actuellement à la MAIF et je voudrais transférer mon argent sur une assurance vie qui me permettent de tester cette approche

Au plaisir de lire vos messages,

Repost 0
Publié par David
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 20:25

l'assurance vie est-elle toujours hors succession ?

Je croyait que c’était le cas, et bien non.

Cette mésaventure est arrivé à l'une de mes tantes lors du décès de son mari. Au moment de passer devant le notaire, elle c'est vu ponctionnée d'une somme rondelette du à l'assurance vie en raison de son régime matrimonial (mais ça le vendeur de produit bancaire ne le précise pas)

explication: La majorité des personnes mariées n’a pas conclu de contrat de mariage et est ainsi mariée sous le régime légal de communauté réduite aux acquêts. Ce régime peut avoir une influence selon les modalités de souscription du contrat. Au moment du décès de l’un des époux, la communauté de biens est liquidée. Lorsque le défunt décède, le contrat souscrit par son conjoint survivant (souscripteur et assuré) n’est pas dénoué et intègre donc la communauté (arrêt PRASLICKA du 31 mars 1992 – réponse ministérielle Bacquet). Ainsi, la communauté ayant vocation à être partagée par moitié entre chaque époux, la moitié des sommes revient à la succession et l’autre moitié au conjoint survivant.

Et pour faire complet il y aussi d'autres raisons pour lesquelles l'assurance vie peut être réintégrée dans la succession:

_ en cas de prime excessive, dans l’hypothèse où les primes versées par le souscripteur du contrat sont d’un montant sans proportion avec ses facultés.

_ si le bénéficiaire n'est pas désigné.

_ requalification en donation si il y a volonté du souscripteur de se dépouiller de manière irrévocable.

Donc pour les époux, il est peut-être temps de requalifier votre contrat de mariage.

a bientôt a tous

Repost 0
Publié par Cédric
commenter cet article

Présentation

  • : Réussir ses investissements
  • Réussir ses investissements
  • : Gérer son argent, investir son épargne en bourse, dans les placements financiers, l'immobilier, devenir rentier, avoir la liberté financière, voyager, passer ses journées dans un hamac... ce blog est fait pour vous. Vous y saurez quand entrer et sortir des marchés, et sur quoi investir.Et n'oubliez pas: rien ne sert de courir, telle la tortue il faut partir à point.
  • Contact

Thèmes du blog

Les articles du blog portent sur l'argent, le patrimoine, la finance, les techniques pour investir, la psychologie de l'investisseur, la méthode algorithmique appliquée sur le site lié topinvest95.free.fr

Recherche