Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 12:58

Bonjour

Pour savoir si l'argent intelligent va sur le risque ou en sort, j'utilise un indicateur personnel: le ratio entre la VL d'un fonds High Yield (Candriam bds euro high yield c eur acc_LU0012119607) et la VL d'un fonds en obligations d'états (Candriam bds sust euro govt c eur acc_LU0012089420).

Le high Yield est constitué d'obligations et autres titres de créances libellés en euro dont la notation des émetteurs est supérieure à B-/B3 par une des agences de notation, soit des émetteurs réputés à risque élevé.

L'obligataire d'états est constitué d'obligations et autres titres de créance libellés en euro et émis par des Etats notés au minimum BBB-/Baa3 à l'acquisition par une des agences de notation, soit des émetteurs réputés de bonne qualité.

Les deux fonds sont gérés par la même société de gestion, en Euros, depuis 1990, ce qui permet des comparaisons fiables et sur longue durée.

Pourquoi regarder ce ratio obligations à risque / obligations sans risque:

  • le marché obligataire est tenu par des professionnels, gérants obligataires, pour de grands fonds de pension, des assureurs, des fonds souverains. Il y a très peu de particuliers.L'obligataire est un marché bien plus profond que celui des actions. Les spéculateurs sur futures ont moins de poids. Les mouvements y sont plus lents et de plus longue durée. Autant dire que quand un mouvement se dessine, il s'agit d'une tendance sérieuse.
  • les gérants obligataires analysent les données fondamentales de l'économie pour orienter leur investissement vers des obligations plus ou moins risquées.
  • quand l'économie plafonne, commence à avoir des difficultés, les gérants quittent les obligations à risque (celles émises par les entreprises, en risque de défaut de paiement) pour aller vers les obligations d'état, moins rémunératrices, voire à taux quasi nul aujourd'hui, mais sans risque de perte.
  • quand l'économie cesse de se détériorer et reprend de l'allant, les gérants vendent les obligations d'états et achètent les obligations à haut rendement, plus risquées, mais pas tant que çà puisque les entreprises vont aller mieux, et bien plus rémunératrices.

En observant le ratio on voit si l'argent intelligent et bien informé va sur le risque ou en sort. Le marché action est globalement aussi l'endroit du risque, donc si le ratio baisse, il y a sortie du risque, et donc il y a ou il va y avoir sortie des actions et baisse des actions.

Pour vérifier cette affirmation, regardons ce qui s'est passé depuis 2000:

  • 1999 à mi 2000: le ratio est en retrait sur son plus haut et baisse carrément à partir de début 2000; tandis que le S&P500 monte allègrement, en bulle, et touche son plus haut en septembre. Le ratio obligataire a anticipé le retournement du marché haussier des actions avec 9 mois d'avance.
  • début 2003: le marché actions touche un second bas (double bottom) en mars 2003. Mais le ratio obligataire est en plein rebond depuis son bas de octobre 2002 et ne ralentir même pas en mars. Le ratio obligataire a anticipé le retournement du marché baissier des actions avec 6 mois d'avance.
John: attention: l'argent intelligent sort du risque
  • Juin à octobre 2007: le S&P500 fait un plus haut en octobre. Le ratio obligataire fait son plus haut en mai, baisse, reprend légèrement en octobre, mais bien en-dessous du haut de mai. Le ratio obligataire a anticipé le retournement du marché haussier des actions avec 6 mois d'avance.
  • décembre 2008 à mars 2009: le S&P plonge jusqu'en mars et rebondit. Le ratio obligataire a fait son plus bas en décembre, est bien au-dessus en mars et continue à rebondir. Le ratio obligataire a anticipé le retournement du marché baissier des actions avec 3 mois d'avance.
John: attention: l'argent intelligent sort du risque

Aujourd'hui: Le ratio obligataire a fait un plus haut en juin 2014 et baisse depuis, nettement. Le retournement du marché américain des actions devrait se produire au cours du 1er semestre 2015. En effet les corrélations précédentes portent sur le S&P500.

C'est une prévision extrapolée des anticipations précédentes. Je ne suis pas partisan des prévisions, mais plutôt d'un suivi réactif des tendances du marché, tel le fait mon algo. C'est néanmoins un warning important: il y a danger.

cordialement.

Partager cet article

Repost 0
Publié par John
commenter cet article

commentaires

rabatjoi 09/10/2015 19:05

Bonjour John,
Pourrais tu actualiser stp je n'avais pas trouvé les cours sources . Confirmation d'une tendance plus bearish ?
Merci

rabatjoi 03/04/2015 19:36

Bonjour John,
je n'ai pas identifié la source des historiques pour les fonds Candriam, mais une historique courte pour
AMUNDI ETF EURO HI YI LKD BOND IBOXX (C) FR0011494822
et
AMUNDI ETF GVBDEUROMTSBROADINGRUCITSETF FR0010754192
permet elle un update raisonable (montrant un sursaut passager pendant la dévaluation de l'euro)
Le nouveau report de la remontée des taux par La FED devrait il impacter et se lire aussi sur ce ratio ?
Merci pour ce Momentum...
Rabatjoi

robert 29/12/2014 15:26

Derniere question: où peut on suivre cette courbe des obligations? Code?
Merci

Robert 30/12/2014 08:12

Autant pour moi j'ai trouvé (c'etait mauqué!). Par contre pour faire la courbe du ratio... Quel logitiel peut recuperer les valeurs et la faire?

Dixie 28/12/2014 15:58

Bonjour John,
Votre étude est troublante mais me semble correcte. Beaucoup croient à une reprise des US et donc une hausse du SP500. Votre ratio high yield/oblig état est très pertinent et il serait intéressant d'avoir la même chose pour le CAC et le DAX.... Toutefois où va l'argent? De même comment observer les volumes des fonds en A-Vie car les valeurs liquidatives sont corrélées non seulement aux performances des gestionnaires mais aussi aux flux de capitaux....
Si j'anticipe votre démonstration, il faudrait prendre des positions short sur le SP500, les flux iraient sans doute soit vers les émergents soit vers les secteurs défensifs. Un suivi rapproché des UC US en AVie et des Européennes devient donc nécessaire afin d'arbitrer correctement.
Merci de cette info précieuse, évidemment seul l'avenir proche pourra vous donner raison mais j'aime bien votre approche!
Cordialement
Dixie

robert 29/12/2014 08:27

Ok, merci beaucoup.

John 28/12/2014 21:08

Bonjour Robert
sur du Carmignac Patrimoine, restez investi. Il n'a perdu que 10% en 2008 et 2001, ce n'est rien, et a bien rebondi après.
cordialement

robert 28/12/2014 19:15

Euh.. Je precise qu'il y a quand même 38% d'actions dans Carmignac patrimoine A...d'ou mon inquietude.

robert 28/12/2014 19:11

Bonjour
Merci pour cette etude inquietante... Pour la conduite à tenir en particulier pour l'assurance vie, quand on a placé sur un support comme Carmignac patrimoine (qui est surtout basé sur des obligs US) que faire?
Vendre et basculer sur le support en €, ou bien pas bouger?
Merci de votre avis.

John 28/12/2014 17:00

Bonjour Dixie
pour moi, il s'agit d'une divergence. Une divergence demande à être confirmée par un signal de retournement baissier (croisement de MM à la baisse par exemple), avant de passer short. La situation de 1999 montre que la hausse des actions peut durer longtemps avant de se retourner.
cordialement

Présentation

  • : Réussir ses investissements
  • Réussir ses investissements
  • : Gérer son argent, investir son épargne en bourse, dans les placements financiers, l'immobilier, devenir rentier, avoir la liberté financière, voyager, passer ses journées dans un hamac... ce blog est fait pour vous. Vous y saurez quand entrer et sortir des marchés, et sur quoi investir.Et n'oubliez pas: rien ne sert de courir, telle la tortue il faut partir à point.
  • Contact

Thèmes du blog

Les articles du blog portent sur l'argent, le patrimoine, la finance, les techniques pour investir, la psychologie de l'investisseur, la méthode algorithmique appliquée sur le site lié topinvest95.free.fr

Recherche