Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 12:36

Retraité, je gère notre patrimoine depuis plusieurs années, mais j’y passe plus de temps depuis que je suis retraite. Nous vivons simplement, de ce fait nous n’avons jamais fait de budget, et je n’ai jamais calculé le rendement de notre patrimoine place…je vais essayer de le faire.

Nous habitons a l’étranger mais pas pour des raisons fiscales. Nous n’avons plus de bien immobilier en direct en France : c’est un choix qui va avec l’Age afin de ne pas nous encombrer.

Nous avons environ 75% de notre patrimoine en assurance vie pour faciliter la transmission à nos enfants (3) et 25% sur des comptes titres. En assurance vie, pour optimiser la transmission et les besoins éventuels du conjoint survivant utilisation à la fois de la clause bénéficiaire démembrée, celle avec plusieurs rangs afin de pouvoir renoncer. De plus déclaration des biens propres (par rapport à l’arrêt Baquet) et ouverture d’un contrat en co-souscription avec dénouement au 1er décès. Pour améliorer la sécurité : diversification des assureurs Et ouverture de 2 contrats au Luxembourg.

3 ou 4 comptes titres pour « jouer » sur les frais (le PEA a été ferme quand nous avons quitté la France).
Conséquence : difficulté pour gérer l’ensemble des 10 x2 contrats et des 4 CT (compte titre), c’est-à-dire pour se rendre compte en % de la diversification des sicav action, obligation. (Y a t-il parmi vous des personnes qui arrivent à copier-coller la répartition d’une assurance vie dans une feuille Excel afin de pouvoir faire des calculs ?).
J’arrive néanmoins à connaitre les grandes masses : 25% en actions, 55% en obligations-taux, 10 % en immobilier, 10% liquidités-livrets
-Actions : uniquement Sicav et trackers (sicav en assurance vie = gestion moyen-long terme

- tracker sur compte titre = gestion court terme-moyen terme) ; je traine encore quelques actions qui ont baissé (ex Vallourec) et que je n’avais pas protègé a la baisse.
-Obligations : Sicav, trackers et fonds en euros
-Immobilier : sicav, trackers, SCPI (en direct et à travers ass-vie : je crois avoir compris que l’assureur assure la liquidité des SCPI en revanche les frais de gestion du contrat diminuent le rendement de la SCPI). J’envisage achat d’OPCI.
En assurance vie : -fonds en euros 58% , - obligations 14%, - actions 18% surtout au travers des sicav flexibles ou patrimoniales suivies sur Quantalys, - immobilier 11%
2 contrats en gestion pilotée et d’autres ou il est possible de passer en gestion pilotée
Crowfunding : un essai en immobilier pour voir (9% /an pendant 1.5ans) = prêt à un promoteur
Une question qui me parait importante quand on est à la retraite et que l’on quitte petit à petit l’adolescence de la vieillesse : faut-il chercher à valoriser son patrimoine et prendre des risques ou plus simplement chercher seulement à protéger son patrimoine ?
Question organisation : difficultés pour suivre plus de 10 contrats x 2 et 4 Comptes titres pour s’assurer d’une bonne diversification
Faut-il rencontrer un CGIP car le conjoint survivant n’est pas forcement intéresse par la gestion et n’a pas les connaissances nécessaires, ou au moment qui arrivera tout mettre sur les fonds en euros ou en gestion pilotée prudente par ex)?
J’ai essayé sur une feuille Excel de voir ce qui se passerait pour une succession –seulement au 1er décès pour l’instant - en tenant compte de l’arrêt Bacquet ET aussi pour le calcul des frais lies a la transmission des ass-vie (la difficulté la est de savoir le montant atteint des versements avant et après 1998)…feuille Excel correspondant à ma compréhension et qu’il faudra un jour faire vérifier !

Bonne journée ou soirée…

Partager cet article

Repost 0
Publié par Benoit
commenter cet article

commentaires

John 13/12/2014 12:51

Bonjour Benoit
et bien pour une personne qui n'a jamais fait de budget, vous ne vous en sortez pas mal du tout.
En terme de protection du patrimoine, vous connaissez mon avis: les fonds en Euros souffriront de perte sèche en capital (pour la perte des intérêts c'est déjà fait) quand la France ne pourra plus honorer les échéances de sa dette. Convertir une partie des fonds Euros en parts de SCPI ou actions de foncières à l'étranger vous permettrait d'éviter la "coupe" et de garder un revenu (SCPI et foncières versent des dividendes).
cordialement

Présentation

  • : Réussir ses investissements
  • Réussir ses investissements
  • : Gérer son argent, investir son épargne en bourse, dans les placements financiers, l'immobilier, devenir rentier, avoir la liberté financière, voyager, passer ses journées dans un hamac... ce blog est fait pour vous. Vous y saurez quand entrer et sortir des marchés, et sur quoi investir.Et n'oubliez pas: rien ne sert de courir, telle la tortue il faut partir à point.
  • Contact

Thèmes du blog

Les articles du blog portent sur l'argent, le patrimoine, la finance, les techniques pour investir, la psychologie de l'investisseur, la méthode algorithmique appliquée sur le site lié topinvest95.free.fr

Recherche