Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 00:42

Bonjour

Comment l’économie fonctionne-t-elle réellement?

Cette vidéo, simple mais loin d’être simpliste, par Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, présente les forces motrices de l’économie et explique pourquoi les cycles économiques ont lieu, en analysant des concepts tels que crédit, taux d’intérêt, endettement et désendettement.

http://www.economicprinciples.org/fr/

cordialement

Repost 0
Publié par John
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 13:44

Bonjour

Gérer les mots de passe, dates de validité des accès privés, publier vos articles s'est révélé une tâche fastidieuse. Aussi le site revient il à l'accès libre ouvert à tous.

Ceci ne vous interdit pas de m'envoyer des articles à publier, bien au contraire; vous êtes libre de publier des textes ou non. Si oui le canal habituel reste utilisable: en m'envoyant un email (à l'adresse email que je vous avais donnée lors de votre inscription) ou en cliquant sur le lien contact tout en bas de cette page et remplissant les champs du formulaire de contact (avec votre texte dans le champ message).

Cordialement

Repost 0
Publié par John
commenter cet article
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 20:33

Bonjour,
Après avoir ouvert une Avie Evolution (chez Linxea) j'ai investi en UC a travers les idées du forum avec plus ou moins de succès. J'ai par la suite cherché un moyen, une méthode d'investissement qui me convienne, que je comprenne, pour pas me précipité sur une "recommandation" trouvée sur un forum ou un magasine et ne pas papillonner de fonds en fonds.
En parcourant les forums, j'ai trouvé la méthode suivante: je classe les fonds en fonctions de la moyenne des perf sur 3 ans (moy de la perf sur 1m+3m+6m+1an+3ans), ensuite je classe les meilleurs résultats dans 7 catégories (France, Europe, USA, inter, émergent/Asie, sectoriel et flexible/oblig. C'est une méthode simple et facile avec un tableur et qui enlève tout choix improvisé. (cette méthode part du principe qu'un bon fonds France sur 3 ans a de bonne probabilité de continuer a être bien placé dans sa catégorie)
J'ai commencé l'an dernier avec une maj tout les mois et une faible par d'UC (environ 15%). Cette année j'ai augmenté la part d'UC a 50%, j'ai choisi une répartition équipondérée et je fais 1 maj par trimestre.
Sur 18 mois ma perf globale est de 10.86% et 6.89% pour 2015.
J'ai actuellement en portefeuille les fonds Gallica, Moneta mcap, JPM € dyn small cap, DWS deutschland, FF world Templeton asian, H20 multistrat, HMG µ.
Vu que le temps se gâte j'ai désinvesti Parvest USA small cap (+37%), Pictet bioteh (+35%) et Lyxor china (+44%). Mais ai-je bien fait?
Il me reste a trouver des réponses a certaines questions: désinvestir régulièrement pour prendre les gains ou rester investie tout le temps? dois-je continuer une répartition équipondérée ou donner plus de poids a l'Europe en ce moment et les Émergents dans l'avenir?
Si vous avez un avis..

Repost 0
Publié par Cedric
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 19:29

Bonjour,
Voici quelques nouvelles de mon PEA comme promis.
Eh bien, ce soir le bilan n'est pas folichon. La performance du portefeuille est négative d'environ -3,5%. J'ai commencé à investir début février. Tout commençait bien, mais c'était facile puisque tout montait ! L'ensemble du Pea avait même progressé jusqu'au mois dernier de presque 13%, me faisant miraculeusement rattraper les dernières pertes que j'avais encaissées l'année dernière.

Et puis le mouvement de baisse est arrivé et la plus-value a fondue progressivement jusqu'à ce que je décide hier de vendre le reste, supposant que l'algo vendrait la totalité des lignes comme il le fait parfois en cas de forte volatilité. Nous verrons comment la situation va évoluer dans les prochains jours.

Je vais en ce qui me concerne laisser passer la semaine sans mouvement, dans l'attente des nouvelles de l'algo,sauf en cas d'amélioration sensible de la situation.
La raison principale de cette contre performance vient, me semble-t-il, d'un mauvais réglage de mes stops qui ont cédés à de nombreuses reprises, m'obligeant, après contrôle de la situation sur le site de John, à racheter souvent dans de mauvaises conditions. Je me demande également si il ne vaudrait pas mieux pas attendre un signal haussier franc de l'algo avant de passer à l'achat.
Il y a pourtant pour l'instant un changement évident dans mon comportement: la volonté de persévérer motivée par la réussite évidente de l'algo.
Je vais donc reprendre mes études en essayant de faire preuve d'un peu plus de rigueur ou de moins d'amateurisme.
Nous verrons bien, l'année n'est pas finie!
En ce qui concerne mes assurances-vies, elles sont investies à 20% en opcvm: Carmignac Patrimoine,CPR croissance réactive, Sextant Grand Large et Eurose.

Quand aux livrets, ils suivent leur bonhomme de chemin, ce qui est est plus rassurant qu'exaltant, j'en conviens.
Bon vent à tous, et merci pour vos articles souvent très intéressants.

Repost 0
Publié par Jacques
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 20:48

L’algo de John marche bien, même extrêmement bien sur le PEA. 30% de backtest sur le long-terme ce n’est pas rien.

Une possible voie pour améliorer l’algo est de ne pas prendre les 5 meilleures françaises (5/120 cela fait seulement 4% environ de sélectivité) mais de prendre les 5 meilleures valeurs éligibles PEA et de taille suffisamment large (on peut par exemple rajouter au SBF 120, les actions du FTSE 100 pour l’Angleterre et d’autres indices pertinents pour les autres places éligibles PEA).

Je suspecte que la performance serait nettement meilleure avec cette variation de l’algo. Et comme le cadre fiscal du PEA est aussi bon pour les valeurs éligibles non-françaises que pour les françaises, il serait dommage de s’en priver.

Repost 0
Publié par Marc
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 10:05

Bonjour à tous,

il y a quelques mois je suis tombé sur cet article :

"Google peut-il prévoir les cours en Bourse ?"

Il s'agit de prévoir les tendances du marché en fonction de requêtes sur certains mots clé (type "dette"). Plus ces mots clé sont recherchés plus le marché aura tendance à baisser.

Intrigué par cette idée, j'ai voulu corréler la courbe d'état du marché de John avec une courbe google trend sur les mots "debt", "stocks" et "portfolio".

Robin: Anticiper l'évolution des cours avec Google trend
Robin: Anticiper l'évolution des cours avec Google trend

On voit clairement la baisse des requêtes en fin d'année et la hausse boursière associée.
On remarque également une hausse sur le mois de juin en phase avec la période rouge de John...

Bref cette info me semblait intéressante à partager.
Qu'en pensez vous?

Repost 0
Publié par Robin
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 19:49

La société PAREF a lancé la SCPI Novapierre Allemagne il y a un peu plus d'un an.

La part était alors à 225 euros. Aujourd'hui elle est à 250 euros.

Avec une année d'avance sur les prévisions le 1er dividende a été distribué fin avril 2015 au titre de 2014. Le bénéfice distribué est de 5,04 euros soit 0,42 euro par part et par mois de jouissance. Le premier versement trimestriel aura lieu en mai et la société table sur un rendement de 5% net dans ses prévisions.

J'ai personnellement acheté Novapierre ALlemagne quand la part était à 225 euros et je pense que je vais me renforcer petit à petit. Cet investissement me semble très intéressant car il s'agit d'immobillier allemand et l'imposition devrait être de l'ordre de 16 % uniquement.

Repost 0
Publié par CHOPINAS
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 14:32

Bonjour

Il y a 4 opérateurs telecom en France. J'ai résumé dans le tableau ci-dessous leurs résultats au 1er trimestre 2015:

John: tôt ou tard Bouygues Telecom sera racheté par Numericable SFR

Que voit-on ?

  • Bouygues Telecom a été dépassé par Free en chiffre d'affaire au T1, le CA de Free (société Iliad) augmente, celui de BoT se contracte: Bouygues Telecom est rétrogradé à la 4ème place des opérateurs français
  • l'EBITDA (bénéfice d'exploitation avant amortissements, coût financier et impôt) de NuméricableSFR s'améliore (la reprise en main de SFR par le management Numericable porte ses fruits), celui de BoT stagne. Pour Orange et Free les EBITDA du T1 n'ont pas été publiés, j'ai pris le quart de l'EBITDA 2014.
  • les EBITDA de Orange/NumSFR/Free sont conséquents et leur permettent de s'autofinancer pour développer leur réseau, acheter des fréquences à l'Etat, rembourser leurs dettes.
  • l'EBITDA de BoT est le plus faible des quatre opérateurs et de loin (11% du CA au lieu de plus de 30% pour les autres) et surtout est insuffisant pour faire évoluer le réseau Bouygues Telecom. Le résultat operationnel courant (l'EBITDA moins les amortissements) est négatif au T1 à -62M€.
  • le groupe Bouygues est obligé d'investir sur sa filiale BoTelecom pour faire évoluer son réseau: CAPEX de 207 M€ investis sur BoT au T1 pour un total groupe de 287 M€.  Cela représente 72% des investissements, alors que le CA de BoT n'est que d'un tiers du groupe.

En résumé Bouygues Telecom ne gagne pas d'argent, le groupe Bouygues est obligé d'investir de sa poche pour maintenir le réseau dans la course technologique.

L'avenir ?

Martin Bouygues a certainement un attachement personnel envers la filiale telecom qu'il a créée. Mais en affaires seul importe le compte d'exploitation.

Je pense que la stratégie de Bouygues est la suivante: durer en réduisant au maximum les coûts, accroitre la base d'abonnés dans le très haut débit pour maximiser la valeur de l'entreprise. A un moment donné Bouygues sera confronté à devoir investir davantage et ne pourra pas suivre. Par ailleurs d'autres filiales ne vont pas bien (244 M€ de perte d'exploitation pour Colas au T1). Martin Bouygues devra se couper un bras.

Quel repreneur ?

Orange est trop gros. Free pourrait emprunter et acheter BoT, mais à un prix bas, du fait de son business model low cost (comment acheter cher un client quand on le facture ensuite 2€/mois ?). Pour un opérateur étranger ce pourrait être l'occasion d'entrer sur le marché français, mais sur le 4ème opérateur peu rentable ce n'est pas intéressant. L'acquéreur naturel est NumericableSFR: BoT et lui sont déjà en train de mettre en place le partage d'une partie de leur réseau mobile (dans les régions peu denses), BoT utilise le réseau SFR pour les services TV.

Ce n'est donc qu'une question de temps pour que BoT soit racheté par NumSFR/Altice. La probabilité pour 2016 est importante.

cordialement

Repost 1
Publié par John
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 17:32

Sources :

PEA : http://www.fortuneo.fr/fr/aide/fiscalite-pea.jsp

Ass-Vie : http://assurance-vie.lesdossiers.com/fiches-pratiques/fiscalite-assurance-vie#title-5

CTO : http://www.easybourse.com/bourse/financieres/dossier/27609/la-fiscalite-des-actions-en-2014.html

Taxes sur les transactions financières :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_sur_les_transactions_financi%C3%A8res_%28France%29

 

En corollaire de mon post sur la loi exponentielle du 19/12/2004 , et puisque on a tous en tête notre récente déclaration d’impôts, je propose d’étudier ici l’impact de l’imposition des gains sur les performances d’une stratégie de trading.

On devine que le PEA et l’assurance-vie sont par nature relativement épargnés. Mais comment se comporte le CTO par rapport à ces deux enveloppes fiscales ? Cette question est pertinente lorsqu’on essaye de nous vendre un système de trading en CTO qui affiche fièrement 40% de gain par an. Est-ce au final si fructueux que cela ?

Voici les hypothèses de l’étude :

                1/ chaque compte commence avec 1000 € et est liquidé au bout de 25 ans. L’investisseur retire ses fonds et la performance finale de l’investissement est calculée après s’être acquitté des impôts dus.

                2/ L’investisseur a un Taux Marginal d’Imposition de 30 % tout au long de ces 25 ans.

           3/ Par souci de simplification, on travaillera à taux d’imposition/cotisation sociales constants (ceux arrêtés en 2015). Il va sans dire qu’ils seront différents (et certainement supérieurs…) d’ici 25 ans. D’ailleurs, d’une manière plus générale, peut-on dire que le PEA et l’assurance-vie existeront encore dans 25 ans ? Mais bon, dans le cadre de cette étude, restons simples, restons théoriques !

               4/ Toujours par souci de simplification, seront négligés les frais de courtage et la taxe sur les transactions financières (non connus a priori car dépendent du turn-over de la stratégie), ainsi que les frais de garde et l’Impôt de Solidarité sur la Fortune.

                5/ Pour le PEA (cf. source 1) : sont appliquées uniquement les cotisations sociales de 15.5 % sur les gains lors de la clôture du PEA.

                6/ Pour l’assurance-vie (cf. source 2) : sont appliqués le Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 7.5%  + cotisations sociales de 15.5% = imposition de 23% sur les gains lors du rachat total. On suppute que la stratégie investit peu sur le fonds en euros. Les gains provenant du fonds en euros étant alors faibles,  les cotisations sociales annuelles sur ces faibles gains sont négligées.

                7/ pour le CTO (cf. source 3) : sont appliqués l’imposition au barème progressif de 30 % (TMI)  + cotisations sociales de 15.5% = imposition de 45.5% sur les gains de l’année précédente. L’impôt est payé chaque mois de l’année N+1 jusqu’en octobre. L’abattement pour durée de détention est considéré nul.

                8/ La performance annualisée sur ces 25 ans est de 25%/an (moyenne des algorithmes de John pour le PEA et l’assurance-vie). Le capital étant calculé mensuellement, cela fait un objectif de 1.8769% par mois. Chaque année étant en profit, le mécanisme de report des moins-values sur le CTO ne s’applique pas (simplification).

Voici les résultats de l’étude :

 

Tonio: Le ravage de la taxation des plus-values mobilières

Le PEA est le meilleur bouclier fiscal puisque le prélèvement en sortie n’est que de 15.5 %, mais on doit tout de même s’acquitter de 40 000+ €…

L’assurance-vie arrive deuxième comme on pouvait s’en douter puisque le prélèvement en sortie est supérieur. Toutefois, en pratique, pour limiter les frais de sortie, on pourra opter pour le régime d’imposition progressif sur le revenu (donc différent du cadre de cette étude qui prévoit le Prélèvement Forfaitaire Libératoire) et utilement échelonner ses rachats année après année en ne dépassant pas chaque fois les 4600€ d’intérêts qui sont exonérés d’impôts (cet abattement passe à 9600 € pour un couple marié).

Mais la conclusion principale et sans appel revient au CTO. On aurait pu penser naïvement que, puisque la confiscation du FISC est de 45.5%, alors notre capital final devrait être 45.5% inférieur à ce qu’il aurait été sans imposition. Que nenni ! On passe de 210 000 € environ à 28 000 €, soit un écart de 87%, merci la loi exponentielle !!! En fait, on limite les dommages puisque le CAGR de 25 % passe à 14.3% alors qu’on aurait pu s’attendre à du 13.63% [= 25% * (1-45.5%)]. J’imagine que cet écart vient du fait que le prélèvement se fait l’année N+1, c’est-à-dire qu’une partie des gains aura eu le temps de faire des petits avant d’être confisquée.

La question qui se pose maintenant est de savoir quel rendement votre CTO doit procurer pour arriver au même capital net d’impôts ? La réponse est ici (premier tableau pour CTO~PEA, deuxième pour CTO~Ass-Vie) :

Tonio: Le ravage de la taxation des plus-values mobilières
Tonio: Le ravage de la taxation des plus-values mobilières

Pour finir en apothéose, avec une TMI de 41% et 45%, toujours avec un PEA de 30%/an :

Tonio: Le ravage de la taxation des plus-values mobilières
Tonio: Le ravage de la taxation des plus-values mobilières

Au final, parce que la confiscation d’aujourd’hui est autant de futurs intérêts composés en moins, la taxation des plus-values ravage votre capital sur le long terme. Pour les tranches supérieures de TMI, une stratégie de trading doit impérieusement présenter des caractéristiques exceptionnelles (rentabilité, robustesse, maîtrise des risques…) pour mériter d’être appliquée hors enveloppe fiscale.

Repost 0
Publié par Tonio
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 10:45

Bonjour à tous et merci de m'accueillir
Je me présente: Jean-Nicolas, profession libérale, 54 ans.
Bonne nouvelle: vous pouvez être exonéré de la CSG/CRDS sur les revenus du patrimoine si vous êtes affilié à une assurance maladie étrangère.
Dans un arrêt du 26 février 2015, la CJUE a confirmé que les cotisations de CSG et de CRDS (ainsi que le prélèvement social de 2 % et la contribution additionnelle de 0,3 % à ce prélèvement), sur les revenus du patrimoine, mobilier et immobilier, présentent bien un lien direct avec certaines des branches de sécurité sociale.
Autrement dit, ces contributions sur les revenus du patrimoine ne sont pas des impôts mais bien des cotisations sociales associées au financement de la sécurité sociale française, et donc tout ressortissant européen, non affilié à la sécurité sociale française, n’a pas à les payer, comme c'était déjà le cas pour la CSG sur les revenus d'activité.
http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf;jsessionid=9ea7d0f130de38f8bf87f3224d5dbe8ecaeb0f13739b.e34KaxiLc3eQc40LaxqMbN4ObxuKe0?text=&docid=162537&pageIndex=0&doclang=FR&mode=lst&dir=&occ=first&part=1&cid=474743
Cela est valable pour les européens résidant fiscalement en France affiliés au régime de sécurité sociale de leur pays d’origine, mais aussi, par extension, aux français, résidant fiscalement en France qui ne sont plus affiliés à la sécurité sociale française. Une très bonne nouvelle donc pour les "Libérés de la sécu"!
Le Conseil d'état s'est lui-même immédiatement aligné sur cette jurisprudence de la CJUE:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000030509775&fastReqId=2026261199&fastPos=17
Si vous êtes déjà assuré pour la maladie auprès d'une assurance privée européenne en lieu et place de la sécurité sociale française, vous pouvez réclamer le remboursement des cotisations versées depuis 3 ans.
J'ai moi-même depuis 2 ans 1/2 quitté la sécurité sociale française pour une assurance anglaise, ce qui me permet d'économiser 30 000 euros par an, et quitté parallèlement la caisse de retraite par répartition française en ouvrant à la place un contrat d'assurance vie au Luxembourg (la Bâloise), investi en UC.
Grâce à l'algorithme proposé et à vos conseils judicieux, j'espère pouvoir perfectionner mon allocation d'actifs.
Et je suis à votre disposition pour des conseils si vous souhaitez quitter les caisses d'assurance maladie et retraite française.
Cordialement
Jean-Nicolas

Repost 0
Publié par Jean-Nicolas
commenter cet article

Présentation

  • : Réussir ses investissements
  • Réussir ses investissements
  • : Gérer son argent, investir son épargne en bourse, dans les placements financiers, l'immobilier, devenir rentier, avoir la liberté financière, voyager, passer ses journées dans un hamac... ce blog est fait pour vous. Vous y saurez quand entrer et sortir des marchés, et sur quoi investir.Et n'oubliez pas: rien ne sert de courir, telle la tortue il faut partir à point.
  • Contact

Thèmes du blog

Les articles du blog portent sur l'argent, le patrimoine, la finance, les techniques pour investir, la psychologie de l'investisseur, la méthode algorithmique appliquée sur le site lié topinvest95.free.fr

Recherche